mardi 3 juin 2008

GALA Ostéos Aix 2008

Pour fêter dignement notre agrément, quoi de mieux qu'un vrai GALA.
Le vendredi 27 juin, nous invitons tous ceux qui ont participé à cette aventure, de près comme de loin, à nous rejoindre au Château de la Saurine.
Attention, uniquement sur préventes, disponibles jusqu'au 16 juin à l'école ou au Castel (Avenue Victor Hugo - Aix en Provence - du mardi au samedi 23h - 04h).
N'hésitez pas à appeler : Antho 06.09.38.59.41.
Pour plus de renseignements : http://galaosteoaix08.blogspot.com

jeudi 15 mai 2008

Le "papier"

Echaudés par tant d'attente et de revirements de situation, on est tous comme "St Thomas"...

Alors, voilà le fameux document libérateur qui nous donne droit à (au moins) quatre ans de sérénité :

vendredi 9 mai 2008

C'est fait !!!


Descendons dans la rue crier notre joie,
Chantons, dansons,
Débouchons les bouteilles de Champagne,
Buvons, trinquons,
Embrassons-nous,
Savourons cet instant tant attendu,
Car, Magalie Guillemot vient de nous le confirmer, c'est fait, c'est signé, c'est tamponné :


ISO AIX est agréé !!!



Merci !

Merci à tous ceux, nombreux, étudiants, salariés, enseignants, directeur, associés, parents d'étudiant, anciens élèves, amis, groupe ISO, avocat, syndicats, journalistes et personnalités politique qui ont oeuvré et apporté leur soutien pour l'agrément de l'école.

mercredi 30 avril 2008

Commission d'agrément du dossier d'ISO Aix (suite)



Nous venons d'avoir Magalie Guillemot (de la DHOS) au téléphone.

Celle-ci nous a confirmé que notre dossier était bien en cours d'évaluation cet après-midi par la commission d'agrément.

Elle nous a indiqué, par contre, qu'il lui sera impossible de nous communiquer toute tendance ou avis de la commission tant que la décision définitive n'aura pas été signée par Mme le Ministre ou son représentant.
Cette signature n'est pas de son ressort. Elle l'espère pour le courant de la semaine prochaine ou au plus tard pour le début de la semaine suivante (Glurp !!! Quoi encore ! Pourquoi c'est si long ...).

Elle nous a précisé qu'il était inutile de la submerger d'appels téléphoniques : Comprenant notre impatience et l'urgence de cet agrément pour les étudiants, Magalie Guillemot nous a promis de nous appeler dès que la décision officielle sera signée.

Nous ne manquerons pas, bien sur, de vous diffuser l'information dès réception.

Les bouteilles de champagne risquent d'encombrer nos réfrigérateurs pendant encore quelques jours...
...


mardi 29 avril 2008

Commission d'agrément du dossier d'ISO Aix


Le quorum n'ayant pas été réuni lors de la commission d'agrément d'hier (lundi 28 avril 2008), l'évaluation de la demande d'agrément d'ISO Aix est reportée à demain après-midi (mercredi 30 avril).
Comme il s'agit d'un report pour défaut de quorum, notre dossier sera évalué demain quel que soit, cette fois-ci, le nombre de participants à la commission.

Encore un peu de patience !

Décidément, rien ne nous aura été épargné...

jeudi 24 avril 2008

Communication de la (nouvelle) Direction d'ISO Aix aux parents d'étudiants


Le changement de Gérance de l’institut ISO-AIX apporte des inquiétudes auprès de certains parents et étudiants.
Nous vous rassurons sur la continuité de nos actions en vue de notre agrément.

La réunion des parents d’étudiants du 26 avril 2008 a été annulée du fait du changement de la direction et dans l’attente du résultat de la prochaine commission nationale d’agrément prévue le lundi 28 avril 2008

Les enseignements se dérouleront normalement au sein de l’institut.

Nous portons une attention toute particulière à la communication claire et vraie avec chacun.

Sitôt après l’annonce officielle de l’agrément, une date de réunion d’information sera fixée pour les parents.

Nous tenons les étudiants régulièrement informés par des assemblées générales au sein de notre établissement ou par des communications avec les délégués des étudiants.

Nous souhaitons vous assurer de toute notre attention à votre égard ainsi qu’auprès de vos enfants-étudiants.

François LAURENT, D.O.

mercredi 23 avril 2008

COMMUNIQUE DES ASSOCIES D'ISO AIX

A la demande des associés, nous publions sur notre blog le communiqué relatif au départ de Christian Defrance, affiché ce matin sur les panneaux d'information de l'école :

"AUX ETUDIANTS D’ISO Aix

Nous vous informons du changement de Direction de l’établissement.

Une réunion est prévue la semaine prochaine pour vous présenter les modifications nécessaires à la bonne continuité d’ISO Aix.

Nous vous communiquerons les résultats de la commission d’agrément du 28 avril 2008, dès qu’ils nous serons parvenus.
...
A. MARIE-JOSEPH
F. LAURENT
A. AUBERVILLE
S. ZILBERMANN"

lundi 14 avril 2008

Conversation téléphonique du 14 avril 2008 avec Magalie Guillemot (DHOS)


Nous avons enfin pu joindre Magalie Guillemot, en charge de notre dossier à la DHOS, en ce matin du 14 avril 2008.

Celle-ci nous a tenu un langage parfaitement clair et dénué de tout sous-entendu :
"La DHOS n'a absolument pas l'intention de contester la décision en référé du Tribunal Administratif de Marseille rendue le 28 mars dernier, et, en conséquence, va convoquer très rapidement la commission d'évaluation pour examiner le "3ème dossier" d'ISO Aix (celui qui est expurgé des cours théoriques de pathologies obstétricales) afin de rendre sa décision sur l'agrément de l'école d'ici le 2 mai prochain."

Voila donc à priori une très très bonne nouvelle pour l'agrément d'ISO Aix !!!
De quoi améliorer les vacances de la plupart d'entre-nous !

Croisons les doigts....

Référé du 27 mars - Ordonnance du 28 mars du Tribunal Administratif de Marseille


dimanche 30 mars 2008

ISO Aix sur M6


Vendredi 21 mars, une équipe de M6 Marseille est venue à notre école réaliser un reportage sur la situation actuelle. Celui-ci a été diffusé lors du 6 Minutes Marseille du mardi 25 mars. En voici la vidéo :



Une fois de plus, notre action a été médiatisée et cette médiatisation permet de révéler au grand jour l'injustice du non-agrément d'ISO Aix ... de quoi déranger le Ministère de la Santé !

vendredi 28 mars 2008

Annonce du départ de M. DEFRANCE et avenir des étudiants d'Aix en cas de non-agrément

La nouvelle est tombée ce mercredi 26 mars, lors de la réunion entre les directeurs des quatre ISO et les étudiants de notre école : M. DEFRANCE, directeur de l'Institut Supérieur d'Ostéopathie d'Aix a annoncé qu'il quittait ses fonctions au sein de l'école.
Nous tenons à remercier M. DEFRANCE qui a su prendre au moment opportun une décision difficile, mais qui semble aller dans le sens de la DHOS qui attendait un remaniement structurel de l'ISO Aix.
Depuis, les choses s'accélèrent...

Il ressort également de cette réunion que Jean PEYRIERE s'engage à reprendre au sein de l'ISO Lyon l'intégralité des élèves d'ISO Aix pour la rentrée prochaine si l'agrément n'est pas obtenu avant le 30 avril 2008.
Bravo et merci M. PEYRIERE pour cette précieuse solidarité !

Voici le document correspondant signé par l'ensemble des directeurs du groupe ISO :
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.



mercredi 26 mars 2008

Compte-rendu de la réunion du samedi 22 mars entre Christian Defrance et les réprésentants des parents

Les représentants des parents (Mrs et Mmes Augier, Chaix et Pachtem) ont rédigé un compte-rendu de leur réunion du 22 mars avec M. Defrance.
A leur demande, nous le publions sur notre blog :

La réunion s’est passée dans une ambiance de totale transparence et elle a été constructive. Pour centrer la situation de l’école, Iso Aix est une SARL avec 7 actionnaires, dont 2 co-gérants. M. Defrance est actionnaire minoritaire et il a le statut de salarié (ceci depuis 20 ans).

L’activité Eurostéo est dépendante à 100% de ISO Aix.

Nous avons essayé de connaître par M. Defrance les vraies raisons du refus de l’agrément, il déclare ne pas comprendre le pourquoi de cette situation et dans tous les cas, il nie tout lien direct entre sa personne et le blocage pour obtenir l’agrément.

Mardi 25 mars : la commission se réunit, mais le dossier Iso Aix n’est pas à l’ordre du jour. Les étudiants ont préparé une grande manifestation devant le Ministère de la Santé à Paris.
4 cars partiront d’Aix avec M. Defrance, rejoints par 3 autres de Lyon avec leur directeur M. Peyrière, plus une délégation de 14 étudiants de Lille et des volontaires d’Iso Paris, dont les cours sont annulés pour cette occasion.
Les étudiants vont essayer d’être reçus par les membres de la DHOS.
L’école a financé une partie des frais de cette manifestation.

Mercredi 26 mars : journée portes ouvertes. Les directeurs des 4 ISO seront présents et tiendront une réunion avec les étudiants dans la matinée.
Iso Lyon et Lille ont déjà fait des propositions pour le partage des élèves, Paris devrait les donner lors de cette journée. Pour l’instant nous savons que :

- Lyon propose 15 places en 5ème année, 15 en 4ème et la possibilité de créer une promotion supplémentaire de 46 étudiants en 3ème année ; mais aucune place pour les 2ème année.

- Lille propose 15 places en 5ème année, 15 en 4ème , 10 en 3ème et seulement 7 places pour les 2ème année.


M. Defrance s’est engagé moralement devant nous à ce que tous les élèves soient repris par les autres ISO.

Jeudi 27 mars : audience du Tribunal Administratif de Marseille sur le 2ème référé présenté. L’ordonnance est rendue sous 48 heures.
Si le refus d’agrément est de nouveau suspendu, cela permettra à la commission de réétudier le dossier n° 3 (expurgé de toutes critiques précédentes).

M. Defrance nous assure que les liens avec Iso Lyon sont très forts, car ils s’engagent à rembourser à Aix les frais de scolarité de tous les étudiants qui seront pris à Lyon.


ISO Lyon a aussi envoyé 2 courriers à la DHOS pour connaître les modalités à mettre en place pour une possible reprise d’Aix. Aucune réponse à ce jour. Ils vont tenter de jouer « le silence administratif de 2 mois ».

Les bulletins de notes seront donnés à tous les étudiants demandeurs, dès que le nouveau système informatique de saisie sera terminé. En tout cas, aucune demande de bulletin de notes ne sera refusée.

Dans l’espoir de voir arriver l’agrément, M. Defrance annonce que :

- les 5ème année auront fini en juin le programme officiel de 2660h, ils pourront donc obtenir leur diplôme en juin 2008.

D’après le décret du 2 novembre 2007, qui dit que « l’établissement devra être agréé avant la date de délivrance du diplôme ». Il propose pour :

- les 4ème année, de boucler ce programme avant la fin 2008. Ceci dit, il faudrait que les cours commencent en septembre, avec des heures de pratique supplémentaire et pouvoir obtenir le diplôme en décembre 2008, avec étude des heures complémentaires courant 2009. Cette possibilité nous paraît un peu illusoire.

Par contre, si l’agrément n’arrive pas avant fin juin, tous les étudiants de 1ère, 2ème et 3ème année devront être répartis dans les autres établissements ISO.

En tant que parents nous doutons qu’on puisse attendre autant avant de décider de l’avenir de nos jeunes.

CONCLUSIONS :

Nous souhaitons maintenir la cohésion des parents pendant encore 15 jours en attendant le déroulement des prochains événements.

Nous ferons le point lors de la réunion du 26 avril (vacances de Pâques obligent), pour prendre les décisions qui s’imposeront en fonction de nouvelles données.

Pour que cette réunion soit utile, il est préférable que 4 familles par promotion viennent représenter toutes les autres ; en apportant les différentes idées et suggestions que nous allons recueillir par vos mails.

En parallèle nous voulons obtenir un rendez vous avec Mme Podeur, directrice de la DHOS, en utilisant les contacts auxquels certains parents ont accès.

N’hésitez pas à nous envoyer toutes vos réflexions sur l’adresse mail :
olga.augier@free.fr pour bien les regrouper.

Bon courage et à bientôt

Manifestation à Paris



Bravo ! Bravo ! Bravo à tous !


Quelle ambiance !


Merci pour cette belle énergie !


Merci pour la solidarité des étudiants des autres écoles !


Bientôt le compte rendu et les photos seront disponibles.

vendredi 21 mars 2008

Organisation de la manifestation du 25 mars

Chers amis étudiant(e)s, voici le programme de ce lundi 24 mars :

- A partir de 15h00 sur le parking de l'école - Pour tous ceux qui veulent (et peuvent) préparer cette belle manifestation dans la joie et la bonne humeur :
Elaboration des panneaux et banderolles, mise au point des chants et slogans, photocopies de tracts, distribution des rôles (service d'ordre, guidage des bus, etc...)

- 20h00 (et non 21h45 !!!) devant l'école - Rendez-vous de tous les participants pour le départ des cars (contactez impérativement ceux qui, autour de vous, n'ont pas internet et n'étaient pas là vendredi).
Vos voitures devront être garée "en bas", sur l'allée d'entrée (platanes) ou "en haut aux cerisiers" pour permettre aux 4 cars de faire demi-tour sur le parking principal.
Départ du car : 21h00
Arrivée à Paris devant le Ministère : Mardi matin 10h00

Météo de mardi : Pour l'instant, temps attendu humide et froid. Prenez des vêtements chauds et imperméables.
Chacun doit prendre en charge ses repas (du lundi soir au mercredi matin) : Prévoyez vos sandwishs, salades, boissons, etc...

Retour : Départ de Paris mardi soir à 20h00, arrivée à l'école mercredi matin vers 6/7h00.

Pour tout problème, besoin d'un renseignement complémentaire n'hésitez-pas à nous contacter :

Lauranne 06.24.47.28.70
Amandine 06.83.10.93.60
Marion 06.88.11.80.61
Anthony 06.09.38.59.41
Richard 06.84.53.36.33

Vivement lundi... Et mardi...

Les parents d'étudiant se structurent

Les familles Augier, Chaix, et Pachtem ont pris l'initiative de faire entendre la voix des parents d'étudiant.
Ils sont à l'origine de l'organisation de l'envoi massif de lettres à l'attention de Roselyne Bachelot et rencontrent Christian Defrance ce samedi 21 mars pour parler de l'avenir de l'école et des mesures envisagées pour les étudiants en cas de non-agrément d'ISO Aix.

Afin de pouvoir communiquer et partager les informations avec l'ensemble des parents d'étudiant, ceux-ci lancent un appel par l'intermédiaire de notre Blog pour que chaque parent fasse connaitre son adresse e-mail (pour ceux qui en ont) en envoyant un mail à M. et Mme Augier à l'adresse suivante : olga.augier@free.fr

Toutes les energies sont les bienvenues !
Bravo pour ces initiatives et merci à tous les parents qui s'investissent pour faire avancer la situation de l'école !

mardi 18 mars 2008

Manifestation du 25 mars à Paris


Vous en rêviez et bien ça y est !!
Le 25 mars 2008, nous manifesterons tous devant le Ministère de la Santé, 8 avenue De Ségur, Paris 7ème, à partir de 11h00.
Nous attendons les réponses de :
- ISO Lyon,
- ISO Paris-Est,
- CEESO Paris,
- IDO Paris ...
afin d'être les plus nombreux possibles devant la fenêtre de Mme Bachelot.
Commençons à préparer banderoles, pancartes, slogans ... pour rendre cette mobilisation mémorable. Nous nous retrouvons ce jeudi après les cours à l'école pour nous coordonner.
Un esprit festif et bon-enfant sera de mise : djembés, sifflets, piano à queue, harpe, Oscar dans son cercueil ...

Alors rendez-vous soit à l'école, soit sur Paris directement, et tous en blouse.

P.S. : pour ceux qui viennent par leur propre moyen, la sortie de métro la plus proche est celle du "Lycée Militaire".

Messages de soutien


Merci aux différents BDE qui nous ont contactés pour nous exprimer leur profond soutien.
Notamment le COS de Nantes et l'Institut Dauphine d'Ostéopathie de Paris.

"Bonjour !

Je m'appelle Stéphane et je représente l'association d'étudiants de l'IDO Paris.
Je voulais vous dire que les étudiants de l'IDO étaient derrière vous à 100%, si nous pouvons vous aider de quelque manière que ce soit, n'hésitez pas à nous solliciter.
Nous avons par exemple envoyé plus de dix lettres par jour au Président de la République ainsi qu'au ministère de la Santé, c'est une action que nous pourrions poursuivre si cela vous aidait.
Nous ne partageons pas forcément la même opinion sur le mode d'études (5 ans chez vous, 3+2 chez nous), mais vous êtes nos futurs confrères, nos alliés et nos amis. Nous sommes de tout coeur avec vous dans votre combat pour l'obtention de l'agrément."

Les étudiants grondent !!!

Lundi 17 mars, les étudiants ont manifesté leur mécontentement auprès de la direction de l'école. Leur requête : plus de communication entre étudiants et directeur. Une réunion improvisée s'est donc déroulée au cours de laquelle M. Defrance a tenté de répondre aux interrogations légitimes concernant la suite des évênements, notamment ce qui allait advenir des 330 étudiants encore inscrits. La tension était palpable.
Les étudiants espèrent ne pas avoir à renouveler une grêve des cours pour obtenir un minimum de considération.

L'avenir de l'école passe par l'avenir de ses étudiants !!!

Trame aux médias

Voici ci-après la trame que nous proposons aux médias. N'hésitez pas à la reprendre pour contacter les différentes presses, télévisions ou radios et à la diffuser au plus grand nombre.
On compte sur vous !!

"Nous sommes étudiants à l'Institut Supérieur d'Ostéopathie (ISO) d'Aix en Provence.

Le 25 mars, nous manifestons devant le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports.

Nous manifestons notre extrême détresse, notre colère, notre incompréhension, notre détermination à obtenir équité et justice : l'agrément de notre école ne nous est toujours pas accordé, malgré les multiples décisions favorables du Tribunal Administratif, malgré la faiblesse des motifs invoqués, malgré la multitude d'écoles agréées, et malgré les efforts effectués par l'ISO Aix pour présenter un dossier répondant parfaitement aux attentes de la Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins (DHOS).

A une époque où l'agrément n'existait pas, nous avons choisi cette école, l'une des plus anciennes et des plus reconnues de France pour sa réputation de sérieux et de qualité, et pour son appartenance à un grand groupe de formation à temps complet, le groupe ISO, constitué de quatre écoles.

Dans le cadre du nouveau décret du 25 mars 2007 relatif à la formation des ostéopathes et à l'agrément des établissements de formation en application de la loi du 4 mars 2002 légalisant l'ostéopathie, l'école d'Aix-en-Provence, dans des conditions d'évaluation du dossier très surprenantes, s'est vue refuser, en cet été 2007, son indispensable agrément.

Un enchaînement d'éléments troublants :

Tout commence par un premier refus d'agrément de la Direction de l'Hospitalisation et de l'Organisation des Soins (DHOS) en août 2007 pour un dossier clairement (volontairement ?) mal lu concernant la surface des locaux et l'insuffisance de l'équipe pédagogique de l'école (?) ainsi que pour le motif très imprécis et infondé d'enseignement d'actes interdits sans que ne soient explicités d'aucune manière les modules d'enseignement incriminés (!).
L'école apporte les précisions nécessaires.

Elle essuie alors un second refus (courrier DHOS du 20 septembre 2007) pour enseignement de pratiques interdites s'appuyant étonnamment sur la présence dans le programme de l'école d'un cours de connaissances générales en pathologies obstétricales (exclusivement théorique et donc sans aucun enseignement de pratiques...), cours qui est aussi dispensé par le même intervenant dans une autre école ayant pourtant reçu son agrément (??!).

L'école, sure de son bon droit, porte l'affaire devant le Tribunal Administratif de Marseille qui, dénonçant les dysfonctionnements de la commission d'agrément, prononce, en référé du 15 novembre 2007, la suspension de la décision de refus d'agrément et ordonne le réexamen de la demande de l’école.

Le Ministère de la Santé (la DHOS) fait appel de ce jugement le 30 novembre mais est débouté par le Conseil d'Etat.

Sans tenir aucun compte de cette décision de justice et sans avis de la commission, la DHOS s'acharne et confirme son refus d'agrément par un courrier du 15 décembre 2007, se référant aux mêmes arguments infondés.

L’école a pourtant déposé en DRASS le 24 octobre 2007 un dossier « de conciliation » expurgé de tout ce qui pourrait donner lieu à polémique, respectant l'esprit de la demande du Président du Tribunal Administratif de Marseille qui a invité l'ISO d'Aix-en-Pce à présenter un dossier modifié, clarifié et propre à évacuer toute querelle sémantique pouvant subsister. Mais, rien n’y fait : La DHOS refuse d’évaluer ce nouveau dossier.

8 janvier 2008 : Demande d’exécution d’une décision de justice par le Tribunal Administratif de Marseille adressée au Ministère de la Santé.
14 février 2008 : le Président du Tribunal Administratif de Marseille ouvre par ordonnance une procédure juridictionnelle à l'encontre du Ministère de la Santé.
Mais malgré tout cela, notre dossier n’est toujours pas à l’ordre du jour de la commission d’agrément qui se réunit le 25 mars !!! Que faut-il donc faire ?

Les trois autres écoles du Groupe ISO, dont les programmes sont parfaitement comparables, n'ont eu de leur côté aucune difficulté à obtenir cet agrément...

En « jouant la montre » comme elle le fait, la DHOS ne peut pas ignorer qu’elle condamne l’école, et donc ses étudiants…

Comment ne pas être indigné devant ce comportement irresponsable de la DHOS, qui semble autant indifférente aux décisions de justice qu’à la précarité insupportable de la situation des étudiants !

Mais surtout, pourquoi cette attitude manifestement malveillante par rapport à l'ISO d'Aix-en-Pce ?
S'agit-il de problèmes de personnes, d'intérêts financiers, de concurrence ?
La DHOS et/ou la Commission d'agrément subissent-elles l'influence de réseaux hostiles à cet agrément ?
A l’exception d’ISO Aix, les écoles qui, comme nous, ont gagné leurs référés pour suspendre leur refus d’agrément ont toutes vu leur dossier réexaminé par la commission et ont finalement toutes été agréées. Alors, deux poids, deux mesures ?
Que se passe-t-il ?

Cette situation est insoutenable pour les étudiants et leur famille engagés dans ce cursus depuis plusieurs années et ayant consenti pour cela des sacrifices financiers importants, sans parler bien sûr de l’investissement personnel très élevé au regard de la formation extrêmement intense et sérieuse dispensée par l’école.

L'injuste acharnement de la DHOS à refuser l'agrément de notre école signe à court terme son arrêt de mort et compromet ainsi gravement notre avenir d'étudiants en Ostéopathie :
En cas de fermeture de notre école, les établissements à proximité n'auraient absolument pas la capacité d'accueillir les 330 étudiants restés alors en plan.


Par notre blog http://sosteos.blogspot.com/ nous avons pu attirer l'attention de nombreux soutiens qui ne comprennent absolument pas ce qui se passe :

- Les 330 étudiants et leur famille, dans l'impasse aujourd'hui
- Le personnel salarié, les professeurs qui vivent de l'activité de l'école et dont les emplois sont menacés
- Les plus de 2000 signataires de la pétition « pour comprendre » que nous avons mis en ligne sur notre blog
- L'Union Nationale des Etudiants en Ostéopathie (UNEO)
- Les personnalités politiques régionales et nationales que nous avons sensibilisées à notre cause et qui ne comprennent pas cette situation bloquée
- Les médias qui suivent attentivement le déroulement de cette affaire et attendent son dénouement : La Provence, La Marseillaise, RMC info, France Bleu, France 3, M6,...
- Les centaines de personnes présentes à la manifestation de protestation qui s’est tenue devant la mairie d’Aix en Provence le 12 mars 2008.

Il est urgent que le Ministère de la Santé débloque cette désastreuse situation.

Pour les étudiants,
Pour les salariés,
Pour l’école,

Pour une certaine idée de la Justice, aussi…"

vendredi 14 mars 2008

Les médias couvrent la manifestation



La Marseillaise, La Provence et France Bleu Provence étaient présents mercredi pour couvrir la manifestation des étudiants et salariés d'ISO Aix en Provence.

En ce qui concerne l'article de La Provence, il existe quelques confusions : BaBA, fédération des associations aixoises, nous a soutenu et a essayé pour nous de réunir un maximum d'étudiants en contactant les bureaux des étudiants des différentes écoles d'Aix. Des représentants des Arts, de l'IMPGT et de l'IAE étaient présents avec nous devant l'Hôtel de Ville. Donc merci à BaBA pour son soutien depuis le début du mouvement !

Contactons à présent les médias nationaux !

Cliquez sur les images pour les agrandir.


Entretien téléphonique avec Guy BOUDET, DHOS


Ce vendredi 14 mars, nous avons ENFIN pu joindre au téléphone M. Guy BOUDET, responsable du pôle formation et exercice des professions paramédicales et des personnels hospitaliers à la DHOS. Ses réponses ont de quoi nous laisser perplexes et sceptiques sur les intentions de la DHOS. Extraits :

"Pouvons-nous penser que le débarquement de M. MATILLON puisse avoir un rapport avec le fait qu'il se soit impliqué plutôt favorablement dans notre dossier ?"

Guy BOUDET : "Rien à voir. Nous ne sommes pas dans un épisode d'X-Files."

"Pourquoi ne sommes-nous pas repassés devant une commission d'agrément après le référé, comme cela a pu se produire pour toutes les autres écoles ayant gagné leur référé ?"

Guy BOUDET : "Pour les autres écoles, le tribunal des référés s'est exprimé sur le fond alors que pour la votre, il l'a fait sur la forme, ce qui ne nécessite pas une nouvelle commission."

"Pourquoi refusez-vous l'agrément à notre école ?"

Guy BOUDET : "Vous le savez très bien. En tout cas l'avocat de votre école est au courant car nous lui avons envoyé tous nos mémoires (NDLR : il faut comprendre griefs). Il les a en sa possession."

"Vous savez qu'une procédure juridictionnelle au fond demande un très long délai."

Guy BOUDET : "Votre avocat a tous les documents pour cette procédure et je ne comprends pas ce qu'il attend. Mais rien ne changera, nous gagnerons au fond."

Voilà ce qui est ressorti de cet entretien. Nous pouvons ajouter que M. BOUDET, contrairement à M. MATILLON, se contrefout des étudiants car citons-le encore un peu : "Vous n'avez qu'à changer d'école."

Alors que se passe-t-il dans cette affaire ?
Que nous cache-t-on ?
Pourquoi la DHOS s'acharne-t-elle ?

On nous doit des réponses !!! Il y en a assez de se faire mener en bateau !!!

Le Professeur Yves Matillon "écarté" !!!


"Il est mis fin aux fonctions de M. Yves Matillon, conseiller technique pour l'enseignement, la recherche et les professions de santé.
Mme Véronique Billaud est nommée conseillère, chef du pôle, à compter du 1er avril 2008."
(extrait de l'arrêté du 6 mars 2008 paru au Journal Officiel le 12 mars 2008).

Yves Matillon était notre lien avec le Ministère de la Santé. A notre écoute, très disponible, il nous a toujours affirmé être favorable à l'agrément d'ISO Aix.
Nous ne savons pas encore quelle interprétation donner à ce débarquement, mais concernant les relations que nous avions tissées avec le Ministère de la Santé, cela signifie à minima "retour à la case départ".

Voila donc un nouveau pavé dans la mare qui apporte un peu plus de confusion à l'imbroglio du traitement du dossier de l'école.
A priori, pas une bonne nouvelle...

jeudi 13 mars 2008

Bilan de la manifestation à Aix



BRAVO A TOUS !!! QUELLE AMBIANCE !!! VOUS AVEZ MIS LE FEU SUR LA PLACE !!!

Banderoles, pancartes, OSCAR : c'était du très haut niveau !

Plus de 300 personnes se sont réunies ce mercredi 12 mars à 11h30 devant l'Hôtel de Ville d'Aix en Provence afin d'être reçues et entendues par Mme Joissains. Et c'est M. Joissains, Directeur de Cabinet de Mme Le Député Maire d'Aix en Provence, qui nous a ouvert les portes de son bureau. Au bout d'une demi-heure d'entretien, 2 propositions nous ont été faites :
- rédiger une question que Mme Joissains posera de façon orale à l'Assemblée Nationale en vue d'interpeler Madame Bachelot sur la situation actuelle de l'école,
- engager par le biais de la Communauté du Pays d'Aix (qui se porterait partie civile) une procédure juridique conjointement à l'école si le dossier d'agrément n'aboutissait pas à très court terme.

Pendant tout cet entretien, nous avons été portés par les chants, les slogans et le rythme des djembés.
Aucun doute, tous les étudiants et salariés étaient présents avec nous !

Dès aujourd'hui, nous avons pu avoir les échos médiatiques de cette belle mobilisation.

Retrouvez les photos d'Olivier Carpentieri en cliquant sur l'album ci-dessous :

lundi 10 mars 2008

Manifestation devant la mairie d'Aix le mercredi 12 mars à 11h30


ETUDIANTS, PARENTS ET FAMILLES D'ETUDIANTS, SALARIES, ENSEIGNANTS, PATIENTS ET AMIS DE L'ECOLE : VENEZ NOMBREUX SOUTENIR LA CAUSE DE L'ISO D'AIX EN PROVENCE !!!

Toutes les initiatives sont les bienvenues : banderoles, panneaux, slogans, chansons, instruments de musiques, etc...
Pensez à la blouse. Votre bonne humeur sera notre meilleur passeport !!!

Voici le communiqué envoyé aux différents services de presse et aux responsables politiques locaux :

Les étudiants et les salariés de l’Institut Supérieur d’Ostéopathie d’Aix-en-Provence manifesteront devant la Mairie d’Aix-en-Provence le mercredi 12 mars 2008 à partir de 11h30.

Motifs : l’ISO d’Aix-en-Provence se voit injustement refuser son agrément par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports ce qui signe à terme sa fermeture prochaine.
Malgré plusieurs décisions de justice favorables à l’établissement ordonnant le réexamen de la demande de l’école, le Ministère de la Santé s’obstine à ne pas réévaluer le dossier.
Cette situation est insoutenable pour les étudiants et leurs familles engagés dans ce cursus et ayant consenti pour cela des sacrifices financiers importants.
En cas de fermeture de l’école, les établissements à proximité n’ont absolument pas la capacité d’accueillir les 330 étudiants restant « sur le carreau ».
De même, les emplois des salariés qui vivent de l’activité de l’école sont menacés.

Nombre de participants attendus : de 300 à 400 personnes.

Requête : les étudiants et salariés, dans l’impasse aujourd’hui, demandent l’intervention de la mairie d’Aix-en-Provence pour faire pression sur le Ministère de la Santé et solutionner ce dossier.

samedi 8 mars 2008

Les parents aussi se mobilisent

Depuis la semaine dernière, les parents d'élèves s'unissent à leur tour pour se mobiliser ensemble et faire pression sur le Ministère de la Santé. Ils ont décidé de tous écrire à Mme BACHELOT une lettre manuscrite dont voici la trame :

"Madame la Ministre,
En tant que parent d’un(e) étudiant de xxx année à l’Institut Supérieur d’Ostéopathie d’Aix en Provence (ISO Aix), nous tenons à vous exprimer notre profonde inquiétude et incompréhension face au rejet de l’agrément de cette école par vos services.
Inquiétude car les inscriptions des élèves de 1ère année pour 2008-2009 vont se concrétiser courant mars et tout retard dans l’agrément compromettrait la survie de l’école.
Incompréhension sur deux points :
- Sur le fond, il semble clair que tous les points litigieux avec la DHOS sont levés
- Sur la forme, les engagements pris par vous-même sur l’antenne de RMC info et par votre Conseiller Technique M. Matillon lors de sa rencontre avec une délégation d’étudiants de l’établissement attendent toujours une concrétisation alors que plus d’un mois s’est écoulé.
Cette formation représente pour les familles et les étudiants, dont certains ont travaillé une année durant pour financer leur scolarité, un sacrifice important sans parler bien sûr de l’investissement personnel très élevé au regard de la formation extrêmement intense et sérieuse dispensée par l’école.
Au nom de nos enfants très attachés à la qualité de la formation délivrée à ISO AIX, nous vous demandons de bien vouloir faire le nécessaire pour que cette affaire se dénoue dans les meilleurs délais.
Nous vous prions de croire, Madame la Ministre, à l’assurance de notre plus profond respect."

Un grand bravo aux parents donc, encore une très bonne initiative !!!

ISO Aix de nouveau dans La Provence


Le mardi 4 mars, un nouvel article est paru dans La Provence, à l'initiative des salariés de l'ISO Aix. Une demi-page et un encart en première page, ceci met bien en évidence que les médias s'intéressent à la situation rocambolesque de notre école.
Alors continuons à les contacter, autant sur le plan local que sur le plan national. Il se passe quelque chose de très nébuleux autour de l'école, de quoi tenir en haleine plusieurs rédactions journalistiques.

jeudi 6 mars 2008

Mise en place d'un FORUM d'information



Vous êtes nombreux à être venus nous faire part des difficultés que vous rencontrez et que rencontrent vos parents pour obtenir de l'information de la part de la Direction d'ISO Aix.

Nous mettons en place ce forum afin que chacun puisse s'exprimer, et que les questions des uns et les réponses des autres profitent à tous.

Alors, étudiants, parents d'étudiants, salariés, professeurs et tous ceux qui se sentent concernés : A vos questions !!!

mercredi 5 mars 2008

Visite de Philippe STERLINGOT, président du SFDO


Philippe STERLINGOT, président du SFDO (Syndicat Français Des Ostéopathes) et membre suppléant de la Commission Nationale d’Agrément, est invité par Christian DEFRANCE à l'ISO d'Aix en Pce le vendredi 7 mars à 8h30 pour présenter la situation actuelle et l’avenir de notre (future) profession.

Etudiants, venez nombreux !

Ce sera l'occasion de nous rencontrer, de faire un point sur l'avancement du dossier d'agrément d'ISO Aix avec philippe STERLINGOT et Christian DEFRANCE, et d'envisager ensemble l'avenir à court terme de l'école et des étudiants dans toutes les éventualités.

Apportez de quoi prendre un petit déjeuner convivial tous ensemble (gateaux, viennoiseries, boissons chaudes, etc...) !

vendredi 29 février 2008

Meeting à Aix le lundi 3 mars


Ce mercredi 27 février, nous avons rencontré, en compagnie des représentants du personnel d'ISO Aix, M. Stéphane SALORD, conseiller municipal d'Aix en Provence, vice-président de la communauté du Pays d'Aix et appartenant à la liste de M. DE PERETTI aux prochaines élections municipales.
Ce dernier s'est montré très intéressé par notre dossier et s'est engagé, afin de nous appuyer dans nos démarches, à appeler M. MATILLON et les responsables de la DHOS.
C'est pourquoi il nous semble important qu'un maximum d'étudiants réponde à l'invitation de M. DE PERETTI, le lundi 3 mars à partir de 18h à l'Hotel Kyriad du Jas de Bouffan, afin de montrer à sa liste électorale, réunie dans un dernier meeting de campagne lors d'un apéritif dinatoire, que nous attendons désormais des réponses et que nous sommes plus que jamais mobilisés. De plus, la présence d'étudiants leur imposera de fait de communiquer sur leur programme à ce sujet.
Nous vous attendons donc nombreux à ce rendez-vous. N'hésitez pas à en parler autour de vous.
Une délégation d'élèves partira de l'école à la fin des cours. Rejoignez-nous !!

Compte-rendu de l'entrevue avec Monsieur Stéphane SALORD lors de ce meeting :
Nous avons pu intervenir au sujet de notre école auprès des personnes présentes lors de ce meeting, notamment Stéphane SALORD qui nous a affirmé qu'il avait envoyé un mail à M. De CHANLAIRE de la DHOS et qu'il allait entreprendre de contacter M. MATILLON et un député afin de nous appuyer dans nos démarches. Affaire à suivre...
Merci aux étudiants qui nous ont rejoint sur Aix pour représenter l'école.

ISO Aix dans La Marseillaise


Un article est paru sur notre école et sa situation dans le journal La Marseillaise daté du 27 février 2008.
Merci au Dr Yves BLIN, professeur dans notre établissement et instigateur de ce nouvel appui médiatique.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

mercredi 27 février 2008

Le dossier d'ISO Aix en de bonnes mains


Entre le professeur Yves Matillon, Conseiller Technique en matière d'enseignement de Roselyne Bachelot et les étudiants d'ISO Aix qui l'ont rencontré à Paris le 13 février dernier, le courant continue de passer :
Depuis notre rencontre, Yves Matillon s'est montré particulièrement disponible à nos questions, et nous avons pu discuter au téléphone avec lui trois fois en moins de quinze jours.
Ce dernier nous a indiqué que notre dossier devrait être évalué à la prochaine commission d'agrément qui se tiendrait aux alentours de la mi-mars et qu'il ferait ce qu'il faut pour que "les choses se passent bien".
Nous vous tiendrons informés de la date exacte de réunion de la commission dès que nous aurons l'information.
Chaque fois, en fin de conversation, Yves Matillon a tenu les mêmes propos rassurants :
"Soyez confiants. Ne quittez pas l'école. Continuez à étudier. Je m'occupe de votre dossier"

Cela fait du bien à entendre. Croisons les doigts...

Mais ne nous relachons pas pour autant !
Continuons à interpeler nos représentants politiques, à sensibiliser les médias, à motiver nos parents et amis pour qu'ils adhèrent à notre pétition, à demander des explications aux différents acteurs de la chaine de décision (par exemple cf mail DHOS du 26 février), etc...
C'est l'ensemble de toutes ces actions, petites et grandes, ajoutées les unes aux autres, qui créerons les meilleures conditions pour obtenir l'agrément de l'école.

mardi 26 février 2008

Demande d'explications à la DHOS

Le 15 février dernier, nous avons envoyé une première demande d'entretien par e-mail à différents responsables de la Direction de l'Hospitalisation et de l'Organisation des Soins (DHOS), Direction dont émanent les notifications de refus d'agrément reçue par l'école.
Sans réponse à cet e-mail ainsi qu'à plusieurs appels téléphoniques de notre part, nous réitérons notre demande d'entretien.
Voici le texte de cette demande adressée à Guillaume De Chanlaire, Sous-directeur en charge des professions paramédicales et des personnels hospitaliers.
En copie : Annie Podeur, Directrice de la DHOS, Guy Boudet et son adjointe Carole Merle, en charge des formation et exercice des professions paramédicales et des personnels hospitaliers, et Magali Guillemot en charge de notre dossier.

"Monsieur De Chanlaire,

Nous n'arrivons pas à vous joindre par téléphone, et vos services, en charge du dossier d'agrément de notre école, l'Institut Supérieur d'Ostéopathie d'Aix en Provence, n'ont pas répondu à notre précédent message de demande d'entretien (dont vous êtes en copie, attaché ci-après).
Devons-nous y voir un signe de plus du peu de cas que vous faites des personnes victimes de vos refus successifs d'agrément de l'ISO d'Aix en Pce ?

Car autour de ce dossier, il y a incontestablement un enchainement d'éléments troublants :

Tout commence par un premier refus d'agrément pour un dossier mal lu concernant la surface des locaux et l'insuffisance de l'équipe pédagogique de l'école (???) ainsi que pour le motif très imprécis d'enseignement d'acte interdits sans que ne soient explicités d'aucune manière les modules d'enseignement incriminés (!!).
Ensuite vient un second refus pour enseignement de pratiques interdites s'appuyant sur la présence dans le programme de l’école d’un cours exclusivement théorique (!!) de connaissances générales en pathologies obstétricales (sans aucun enseignement de pratiques…), cours qui est aussi dispensé dans une autre école ayant pourtant reçu son agrément (???).
Les dysfonctionnements de la commission d'agrément sont dénoncés par la justice (le tribunal administratif de Marseille) qui prononce la nullité de la décision de refus d'agrément. Mais, sans tenir compte de cette décision de justice et sans réunir une nouvelle commission d'agrément, la DHOS persévère et confirme son refus d'agrément.
Enfin et par dessus le marché, la DHOS refuse d'évaluer le dernier dossier déposé en DRASS le 24 octobre dernier par l'école, dossier "de conciliation" pourtant expurgé de tout ce qui pourrait donner lieu à polémique.
Les trois autres écoles du Groupe ISO, dont les programmes sont parfaitement comparables, n'ont eu, de leur coté, aucune difficulté à obtenir cet agrément...

Alors pourquoi cette attitude malveillante par rapport à l'ISO d'Aix en Provence ?
S'agit-il de problèmes de personnes ?
La DHOS et/ou la Commission d'agrément subissent-t-elles l'influence de réseaux hostiles à cet agrément ?
Que se passe-t-il ?

Il y a quelque chose qui "cloche" dans ce dossier et nous voudrions bien savoir quoi.

Nous voulons comprendre ce qui vaut à notre école, qui existe depuis une quinzaine d'année et dont la qualité d'enseignement est largement reconnue en France, ce traitement particulier.
Et ce n'est pas des explications procédurières et administratives que nous attendons, mais bien des explications de fond.

Derrière ce "nous" qui voulons comprendre, vous devez considérer :

- Les 330 étudiants et leurs familles engagés dans ce cursus de formation à l'ISO d'Aix en Provence, dans l'impasse aujourd'hui.
- Le personnel salarié, les professeurs qui vivent de l'activité de l'école et dont les emplois sont menacés.
- les près de 2000 signataires de la pétition "pour comprendre" que nous avons mise en ligne sur notre Blog.
- L'Union Nationale des Etudiants en Ostéopathie (UNEO)
- Les personnalités politiques régionales et nationales que nous avons sensibilisées à notre cause et qui ne comprennent pas cette situation bloquée.
- Un certains nombre de média, presse ("La Provence"), radio ("RMC info") ou télévision ("FRANCE 3") qui suivent attentivement le déroulement de cette affaire et attendent son dénouement.

Pour plus de précisions, je vous invite à consulter notre Blog :
http://sosteos.blogspot.com/
N'hésitez-pas à y apporter vos commentaires.

Nous vous renouvelons notre demande d'entretien "afin de comprendre" ce qui bloque ce dossier et d'entendre ce que vous attendez de l'ISO d'Aix en Provence pour sortir de cette impasse et éviter que des centaines de personnes de bonne volonté ne restent sur le carreau.

Espérant que vous nous donnerez l'occasion de vous rencontrer, je vous prie d'agréer, Monsieur de Chanlaire, l'expression de nos respectueuses salutations."

lundi 25 février 2008

Les salariés d'ISO Aix se mobilisent


Depuis le jeudi 21 février, les salariés d'ISO Aix se mobilisent à leur tour et coordonnent leurs actions au travers d'un blog : http://isoaix.blogspot.com
Bravo pour cette nouvelle initiative !!! Gageons que tous ensemble nous obtiendrons enfin cet agrément tant attendu.

mercredi 20 février 2008

L'UNEO soutient le mouvement étudiant d'ISO Aix en Provence


Nous remercions l'UNEO qui soutient les étudiants de l'Institut Supérieur d'Ostéopathie d'Aix en Provence, en la personne de Thibaut CATEL que nous avons pu rencontrer suite à l'entretien avec le Professeur Yves MATILLON, le 13 février dernier.

"L’UNEO soutient les étudiants d’ISO Aix afin qu’ils puissent continuer et terminer leurs études dans de bonnes conditions et dans un format correspondant aux critères de qualité nécessaire à devenir un ostéopathe compétent. L’UNEO a déjà et continuera à dénoncer les décisions de l'administration n'ayant pas suivi les avis de la Commission Nationale d'Agrément. Mais il nous appartient de dénoncer le nombre trop élevé d’établissements. C’est en ce sens que nous soutenons les étudiants d’ISO Aix comme tous les étudiants de France mais ne pouvons soutenir une école dans une démarche d’agrémentation"

Thibaut Catel, président de L’Union Nationale des Etudiants en Ostéopathie.

mardi 19 février 2008

M. Bourdin tient ses promesses


Comme il nous l'avait promis, M. Bourdin nous a "offert" un nouveau passage à l'antenne de RMC Info afin d'expliquer l'évolution de notre dossier. C'est donc vendredi 15 février qu'Amandine David, déléguée de 3ème année, a pu faire un compte rendu en direct sur notre situation. En voici la transcription :

M. Bourdin : "J'avais promis Amandine, vous avez 27 ans, bonjour Amandine."

Amandine : "Oui bonjour Monsieur."

M. Bourdin : "Elève à l'école d'Ostéopathie d'Aix en Provence, 3ème année. Je me souviens Amandine, je vous aide depuis le début pour que votre école soit reconnue, agréée. Où est-ce que vous en êtes ? J'avais posé la question à Roselyne Bachelot. Où est-ce que vous en êtes ? Vous avez rencontré je crois l'un de ses conseillers hier."

Amandine : "Tout à fait oui, mercredi nous avons rencontré le professeur Matillon, conseiller de Roselyne Bachelot."

M. Bourdin : "Et alors ?"

Amandine : "Ca s'est vraiment bien passé. On a été reçus, entendus. La discussion a été constructive. Donc c'est bien, il s'est senti engagé..."

M. Bourdin : "C'est bien parti pour l'agrément ?"

Amandine : "Pour l'instant voilà, pas de triomphalisme parce qu'il semblerait quand même qu'il y ait des problèmes de communication entre les différents services du ministère, donc entre le conseiller de Roselyne Bachelot et et la DHOS en la personne de Guillaume de Chanlaire, donc c'est pas gagné encore."

M. Bourdin : "Amandine, je rappelle que votre école fait partie d'un groupe d'écoles, 4 écoles. 3 sur 4 ont reçu leur agrément, la vôtre pas et personne ne comprend. Bien merci Amandine, je suis le dossier avec vous d'accord ?"

Amandine : "D'accord et en tout cas merci de votre engagement."

M. Boudin : "C'est normal."

Retrouvez ici l'intégralité de l'émission, le passage concerné début au bout de 41 min et 07 sec.



Merci aux différents médias qui s'intéressent de plus en plus à notre cause.

samedi 16 février 2008

Reportage sur FRANCE 3 Méditerranée


Ne manquez pas le reportage réalisé par FRANCE 3 Méditerranée sur notre école !
Il a été diffusé au "19/20" du samedi 16 février.

Merci à l'équipe de FRANCE 3 pour l'intérêt qu'elle porte à notre cause et pour ce bel éclairage médiatique.

mercredi 13 février 2008

Compte rendu de l'entretien avec M. MATILLON


Compte-rendu de l’entretien des représentants des étudiants de l’ISO Aix en Provence avec M. Yves MATILLON, conseiller de Mme BACHELOT au Ministère de la Santé.

Etaient présents :

- BRAUNEISEN Lauranne,
- NEEL Marion,
- DAVID Amandine,
- MANCINI Richard,
- LOPEZ Anthony.

Après une brève présentation, M. MATILLON nous a annoncé qu’un décret était en préparation pour permettre aux 4èmes années de toutes les écoles non agréées de valider la fin de leurs études dans leur école d’origine. Il a rapidement compris qu’aucun d’entre nous n’était personnellement concerné par cette annonce.

La discussion s’est donc engagée sur notre principale interrogation : quelles sont les raisons qui justifient le non agrément de notre école ?

Yves MATILLON : « L’administration a eu la maladresse et la mauvaise volonté de s’obstiner à conserver dans son programme l’enseignement de pratiques interdites ».

Nous : « Cet argument n’est pas recevable :
- d’une part, le cours d’obstétrique n’est apparu que dans la justification du rejet du 2ème dossier (NDLR : donc aucune obstination),
- d’autre part, ce cours est strictement théorique et nous ne pouvons donc pas parler de pratiques interdites,
- et enfin, pour éviter toute polémique, le module a été purement et simplement supprimé dans le 3ème dossier.
Quelles sont donc les véritables raisons de ce refus ? Nous avons l’impression que dans cet affaire il existe des non-dits. »

Yves MATILLON : « Je n’ai aucun intérêt personnel dans ce dossier (NDLR : sous-entendu je n’ai pas de raisons de vous cacher des éléments). »

Nous : « Donc, à partir du moment où les cours d’obstétriques ne sont plus présents dans le 3ème dossier, pouvez-vous nous confirmer qu’il n’y a plus de raisons pour que notre école ne soit pas agréée ? »

Yves MATILLON : « Normalement non… Je me renseigne (NDLR : il se lève, sort de la pièce et revient avec notre dossier). »

Nous : « Nous voulons être sûrs qu’il n’existera pas de nouveaux prétextes pour justifier un nouveau refus ».

Yves MATILLON : « Normalement non… »

Nous : « La formation ostéopathique est également un business, ne peut-il pas y avoir de querelles d’intérêts dans le milieu de l’ostéopathie ? »

Yves MATILLON : « Non, je n’ai rien entendu dire à ce sujet. Ca a été le cas en effet pour d’autres écoles mais aucunement pour la vôtre. »

Nous : « Très bien, alors quand notre dossier sera-t-il effectivement réévalué ? »

Yves MATILLON : « Dans les 2 semaines, je vous confirme lundi la date de la prochaine commission. »

Nous : « Dans ces conditions, pouvons-nous raisonnablement penser que nous aurons l’agrément à ce moment-là ? ».

Yves MATILLON : « Oui, je veux que vous repartiez avec un message positif. »

Nous : « Etes-vous sûr qu’il n’y aura pas de problèmes ? »

Yves MATILLON : « A priori non, si j’apprends quelque chose je vous en ferai part lundi.
Je suis très content que vous soyez venus, je m’intéresse beaucoup à la situation des étudiants. Je comprends votre volonté d’éclaircissement.»

Cette conversation a été très simple, libre et cordiale. Tout le monde a pu s’exprimer et Yves MATILLON a été plus bavard que ce à quoi nous nous attendions. Il nous a fait part de sa préoccupation concernant le nombre de futurs ostéopathes en France et nous a proposé de nous consulter ultérieurement sur le sujet du numerus clausus.
Cet entretien a été donc plutôt positif et il en ressort que rien ne doit s’opposer à l’agrément rapide de l’école. Nous resterons sur ces dernières paroles :
« Je veux que vous repartiez confiants, porteurs d’un message positif à tout ceux qui sont dans l’attente du déblocage de la situation ».

Nous remercions :
- les étudiants de l’ISO Aix en Provence,
- le personnel administratif et le corps enseignant,
- ainsi que tout ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet...
... pour leurs marques de sympathie ainsi que pour leur soutien financier manifesté par de multiples dons spontanés, sans lesquels nous n'aurions pas pu entreprendre ce voyage.

Merci à tous.

Lauranne, Marion, Amandine, Richard et Anthony.

vendredi 8 février 2008

Refus de l'agrément : MOTIF ou PRETEXTE ?

Pourquoi l’Institut Supérieur d’Ostéopathie d’Aix-en-Provence n’est-il toujours pas agréé par le ministère de la Santé ?

Si l’un des visiteurs de ce blog a la bonne réponse, qu’il nous la fasse rapidement connaître !!!

En attendant, le motif officiel encore invoqué aujourd’hui par le Ministère de la Santé est explicité dans le courrier de notification du refus de l’agrément de l’école émis par la Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins (la DHOS) le 20 septembre 2007 à l’attention de Monsieur Defrance de Tersant, Directeur de l’ISO d’Aix-en-Provence.

Voici l’extrait correspondant :

« (…) J’ai le regret de vous informer que je ne peux répondre favorablement à votre demande d’agrément. En effet, le programme de formation que vous avez transmis comporte des enseignements non-conformes au décret n°2007-437 du 25 mars 2007.

Est ainsi concerné le module portant sur « la mécanique obstétricale » où est enseigné l’accouchement en présentation du sommet, l’accouchement en présentation du siège, la dystocie des épaules, l’épisiotomie et la césarienne. Par ailleurs, il est indiqué dans le programme de formation que l’un des objectifs pédagogiques du module intitulé « pathologie obstétricale » est de rendre l’étudiant capable d’améliorer la prise en charge globale de femmes enceintes ou accouchées lors de la consultation d’ostéopathie « en participant au dépistage des pathologies de la femme enceinte ou accouchée ».

Or, d’une part, les manipulations gynéco-obstétricales sont interdites par le 1° de l’article 3-I du décret n°2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de l’ostéopathie. D’autre part, l’article 1er du décret n°2007-437 du 25 mars 2007 relatif à la formation des ostéopathes et à l’agrément des établissements de formation prévoit que la formation spécifique en ostéopathie ne doit pas comporter d’enseignements relatifs à la pratique des actes non autorisés en vertu de l’article 3 du décret n°2007-435 susmentionné. De plus, le dernier alinéa de l’article 3 de l’arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie, à la commission d’agrément des établissements de formation et aux mesures dérogatoires précise que tout enseignement relatif à la pratique de l’ostéopathie chez la femme enceinte est strictement exclu de la formation. Dès lors, la condition fixée à l’article 7-I du décret n°2007-437 précité n’a pas été respectée.(…). »

A la lecture de ces quelques lignes, il apparaît qu’il y a manifestement « confusion » de la part du Ministère de la Santé puisqu’il est reproché à l’école d’enseigner des manipulations gynéco-obstétricales interdites et autres pratiques d’actes non autorisés alors que les modules incriminés dans le courrier de la DHOS concernent 24 heures (sur 4300 heures pour former un ostéopathe à ISO Aix-en-Pce !) d’enseignements strictement théoriques visant à apporter une culture générale médicale aux étudiants en ostéopathie.

Afin d’essayer d’y voir plus clair, nous avons pris contact avec Mme Anne Demeester, Sage-femme formatrice, qui était chargée de l’enseignement de ces modules théoriques de « mécanique obstétricale » et de « pathologie obstétricale » à l’ISO d’Aix-en-Provence depuis plus de dix ans.

Celle-ci a eu la gentillesse de nous autoriser à publier sur notre blog des extraits de sa réaction au courrier de la DHOS, adressée à l’attention du Directeur de l’ISO d’Aix-en-Pce pour lui permettre de défendre son établissement, notamment devant le tribunal administratif de Marseille.

Ses précisions, parfaitement claires se passent de commentaires :

« Monsieur le Directeur,

Conformément à votre demande, j’ai lu le courrier cité en référence avec la plus grande attention.

Le refus d’agrément pour votre école semble reposer sur le contenu des enseignements dont j’ai eu la charge dans votre établissement depuis plus de 10 ans, programmés et dispensés avant la publication du Décret de mars 2007.

Vous m’avez recrutée pour mes connaissances en obstétrique d’une part, et mes compétences pédagogiques d’autre part. La mission que vous m’avez confiée était de dispenser aux élèves ostéopathes, un enseignement exclusivement théorique portant sur la grossesse, l’accouchement et ses suites.

Le volume horaire défini, le nombre d’étudiants présents en classe et le caractère magistral de mes enseignements m’ont permis d’expliquer le contexte périnatal français actuel, d’aborder des notions théoriques d’obstétrique physiologique et de faire un catalogue des pathologies les plus courantes, comme cela est prévu dans la plupart des programmes de formations en santé. Les étudiants ont toujours manifesté un grand intérêt à ces cours.

De toute évidence, il ne s’agissait nullement de concurrencer d’autres professions, mais bien d’enrichir la culture médicale générale de futurs professionnels de santé.
(…)
En tant que membre d’une profession médicale, et également en tant que responsable de formation, je suis particulièrement respectueuse des textes réglementaires.
(…)
J’attire néanmoins votre attention sur le fait que je dispense le même enseignement avec les mêmes objectifs, dans une autre école d’ostéopathie, qui a obtenu son agrément.
(…)
Je vous prie d’agréer, monsieur le Directeur, mes salutations les plus sincères.

Anne Demeester »

On ne peut être plus clair !

Le tribunal administratif de Marseille a sans doute été sensible à ces arguments (parmi d’autres concernant les dysfonctionnements de la commission d’évaluation) puisque, par une ordonnance du 15 novembre 2007, ce dernier a purement et simplement suspendu la décision de non-agrément et a enjoint à Mme le Ministre de la Santé de réexaminer dans un délai d’un mois et dans des conditions régulières le dossier d’ISO Aix-en-Pce.

Dans le même temps, pour ne pas risquer de « cristalliser » le blocage du dossier par une polémique autour de ces modules théoriques posant injustement problème, l’école a purement et simplement supprimé ce cours de son programme et a fait parvenir au ministère et au tribunal administratif le nouveau dossier correspondant.

Non seulement ce dossier corrigé n’a toujours pas été évalué par la commission d’agrément, mais, en plus et pour enfoncer le clou, la DHOS à confirmé son refus d’agrément de l’école par un courrier daté du 15 décembre 2007, refus toujours basé sur les mêmes récriminations infondées, à savoir l’enseignement de manipulations gynéco-obstétricales interdites, sans tenir aucun compte des éclaircissements apportés sur le contenu de ces cours exclusivement théoriques pas plus que de la suppression de ces modules dans le nouveau dossier.

De nouveau recours juridiques ont évidemment été déposés par l’ISO Aix-en-Pce pour demander l’application de la décision de justice mais cette accumulation de « confusions » a de quoi nous laisser…

…Pour le moins, perplexes.

Au delà du langage juridique policé et des belles références aux textes officiels, les motifs (ou prétextes ?) invoqués pour refuser l’agrément à notre école ne tiennent manifestement pas la route.

Que cache donc cette obstination du ministère de la Santé ?

dimanche 3 février 2008

Les candidats à la mairie d'Aix en Provence à l'IEP le 5 février


LA REUNION A ETE ANNULEE LE MATIN MEME PAR L'IEP

Le mardi 5 février à 18 heures, l'Institut d'Etudes Politiques organise au sein de son établissement un débat entre les 4 principaux candidats à la maire d'Aix en Provence. Nous invitons tous les étudiants de l'ISO Aix en Provence, ainsi que leurs parents, à assister à cette manifestation. Nous comptons intervenir dans le débat afin d'interpeller les différents prétendants à l'investiture municipale sur le cas de notre école.
En sachant que la balance entre les étudiants entrants et les étudiants sortants à Aix en Provence est nettement négative depuis quelques années, comptent-ils intervenir auprès du gouvernement pour ne pas perdre 300 élèves de plus? Et si oui comment?
Pour plus de renseignements, contactez-nous à l'adresse suivante : a2o@live.fr ou venez nous rencontrer au BDE de l'école.

Voici les renseignements provenant du site de l'IEP :
Date : Mardi 5 février 2008 à 18h
Organisé par : L’Observatoire du Politique de l’IEP et le Cercle Condorcet
Présentation : Débat entre les quatre principaux candidats aux élections municipales sur le thème « La démocratie locale »
Intervenant : Maryse Joissains-MASINI, Député Maire à la Mairie d’Aix-en-Provence et Présidente de la Communauté du Pays d’Aix ; Alexandre Medvedowski, Président de l’Europôle méditerranéen de l’Arbois, Conseiller général, Conseiller municipal à la Mairie d’Aix-en-Provence, et Conseiller communautaire du Pays d’Aix, François-Xavier de Peretti, Président de l’UPA, Elu municipal à la Mairie d’Aix-en-Provence et Vice-Président de la Communauté du Pays d’Aix ; Michel Pezet, Vice-Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône chargé de la culture et membre du Conseil municipal à la Mairie de Marseille.
Présentation : Daniel van EEUWEN, Directeur délégué de l’IEP
Lieu de la manifestation : IEP, Nouvel Amphi
Renseignements : 04 42 17 01 60

samedi 2 février 2008

Une réponse du Ministère de la Santé


Le vendredi 1 février, l'A2O a reçu un courrier du Ministère de la Santé (courrier bientôt disponible sur ce post) l'invitant à prendre rendez-vous auprès de Monsieur Yves Matillon, conseiller technique de Mme Bachelot pour l’enseignement, la recherche et les professions de santé et président de l'Agence Nationale d' Accréditation et d' Evaluation en Santé.
Un entretien a été fixé le jour même pour le mercredi 13 février, à 17h au Ministère de la Santé. Une délégation de 5 étudiants se rendra donc à Paris à cette date afin d'essayer d'éclaircir la situatation de l'école.

Nous remercions pour leur aide précieuse : M. Bockel, Mme Brauneisen et bien-sûr tous les étudiants qui ont envoyé un courrier au Ministère de la Santé.

Continuez à vous tenir informer, à faire circuler la pétition et à soutenir le mouvement étudiants.

Nouveau recours auprès du tribunal administratif

L'école a saisi de nouveau le tribunal administratif de Marseille afin de faire appliquer la décision du 15 novembre qui stipulait que le Ministère de la Santé devait réexaminer le dossier de l'ISO Aix en Provence. Voici le courrier qui rend compte de ce nouveau recours de la part de notre administration.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Appel du Ministère de la Santé

Suite à la décision du tribunal administratif de Marseille, le Ministère de la Santé a fait appel. Appel débouté par le conseil d'état comme l'attestent les documents suivants.
Cliquez sur les images pour les agrandir.

vendredi 1 février 2008

Ordonnance datée du 15 novembre 2007 de la part du Tribunal Administratif de Marseille

Voici pour mémoire la décision du tribunal administratif de Marseille du 15 novembre 2007 imposant au Ministère de la Santé la réévaluation du dossier dans un délai rapide d’un mois.
Cliquez sur les images pour les agrandir.